Bonne nouvelle : La Ministre de l’écologie soutient la consultation sur la biodiversité !

Démocratie Ouverte Démocratie Ouverte, le 11 janvier 2016 | 7 commentaires

Segolene Royal.jpg

La parole citoyenne a été entendue et va continuer de l’être.

Depuis le 21 décembre, vous avez été plus de 1 800 à participer à la consultation sur le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages ! Et votre engagement citoyen est déjà un succès : la Ministre de l’Ecologie exprime formellement son soutien à la consultation.

Dans un communiqué publié vendredi, Ségolène Royal invite en effet les citoyens à participer à la consultation et s’engage à répondre aux propositions citoyennes qui obtiendront le plus de votes sur Parlement & Citoyens.

Pourquoi est-ce une bonne nouvelle ?

Pour mieux comprendre pourquoi nous sommes très heureux de l’implication du gouvernement dans cette consultation citoyenne, il faut revenir sur les origines de ce projet de loi. Tout a commencé avec la société civile. L’année dernière, Les réalisateurs de la web série Jardiniers Levez-Vousl ont lancé une pétition en ligne sous le hashtag  #YesWeGraine, pour que les maraîchers aient le droit d’utiliser des semences reproductibles et de produire les leurs. Résultat : plus de 69 000 signatures aujourd’hui

Sensible à cette mobilisation, le sénateur Joël Labbé a alors convenu, en accord avec le rapporteur du texte, le sénateur Jérôme Bignon, de soumettre l’ensemble du projet de loi sur la biodiversité à l’avis de la société civile. Ce même Joël Labbé qui a déjà su convaincre le Parlement de voter une loi rédigée avec les citoyens sur Parlement & Citoyens…

L’entrée en jeu du Ministère de l’Ecologie est la preuve de l’extraordinaire pouvoir de vos contributions. Depuis la signature de la pétition jusqu’à la reprise dans les médias nationaux de l’ouverture de la consultation, en passant par les actions associatives et l’aide de Joël Labbé et Jérôme Bignon, l’initiative est toujours celle de citoyens décidés à co-construire l’avenir de leur pays.

Jusqu’au 18 janvier, vous pouvez commencer ou continuer à contribuer et faire entendre encore plus fort votre voix. 

Plus vous êtes nombreux, plus votre voix porte et plus vos propositions peuvent être reprises dans le texte de loi.  Grâce à une forte mobilisation sur la plateforme, le gouvernement a décidé de s’associer aux citoyens pour écrire l’avenir de la biodiversité. C’est une étape essentielle pour donner plus de poids à la parole citoyenne dans la construction législative.

Votre contribution, c’est la possibilité concrète de coécrire la loi avec les élus et le gouvernement. Alors n’attendez plus, CONTRIBUEZ !

#AVOSCLAVIERS