Statut de l'élu : droits et devoirs

Présentation

Les textes successifs qui sont intervenus pour renforcer la transparence de la vie publique, limiter le cumul des mandats, encadrer le financement des mouvements politiques et favoriser la parité de genre ont constitué d'indiscutables progrès. Ils n'en laissent pas moins subsister certaines lacunes qu'il convient de combler, dans un souci d'équilibre entre droits et devoirs des élus.

En effet, le renouvellement de la classe politique nécessite, sur bien des points, un accompagnement législatif. Les citoyens attendent de leurs représentants des exigences en termes de probité et de représentativité : ils souhaitent une classe politique irréprochable et rajeunie.

Déçus du peu d'avancée de la loi Confiance dans la vie politique, nous avons souhaité proposer une réforme du statut de l'élu. Nous sommes soutenus dans ce travail par Vanik Berberian, Président des Maires Ruraux de France, Philippe Pascot, écrivain, et Cyril Lage, Président de Parlement & Citoyens.

Dès aujourd'hui, nous vous invitons à réagir à nos propositions. De notre côté, nous nous engageons à :

  • lire l'ensemble de vos contributions afin de réaliser une synthèse cartographique publiée sur la plateforme ;
  • répondre aux 30 propositions les plus votées ;
  • publier en suivi de modifications les deux propositions de loi issues de vos propositions et amendements que nous déposerons par la suite au Sénat pour examen. 

Vous avez jusqu'au 7 mars pour participer. Nous comptons sur vous !

Henri Cabanel & Joël Labbé

Actualités 2

Participants 427 Inviter